Rencontre avec deux élèves du programme Schuman au collège du Pervis de Monthureux sur Saône


Antoine Munier, élève de 3ème au collège du Pervis de Monthureux sur Saône accueille Luka Bettendorf pour quinze jours du 10 au 23 novembre 2018. Il avait été reçu dans la famille allemande en octobre.

Qu’est-ce que vous a apporté cette mobilité ?

Antoine : Je parle mieux allemand, je connais mieux leurs traditions.

Luka : Je comprend mieux le français.

Qu’est-ce que vous avez aimé dans l’autre collège et pourquoi ?

Antoine : Il y avait moins d’heures de cours, je finissais à 13h.

Luka : Je préfère le système scolaire français car c’est plus calme en cours, c’est mieux pour se concentrer.

Qu’avez-vous fait en famille ? Cela vous a-t-il plu ?

Antoine : J’ai visité des musées, j’ai apprécié de voir leurs lieux de travail aussi. Nous avons visité Trèves.

Luka : Je suis allé avec Antoine à la commémoration du 11 novembre car il joue dans la fanfare de son village. Nous avons également visité le musée Peugeot à Sochaux, cela m’a beaucoup plu. J’ai participé à une formation de pompier avec Antoine et nous sommes allés plusieurs fois au bowling !

Vous a-t-il été facile de vous adapter ?

Antoine/Luka : Oui, en famille et en classe.

Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour vous ?

Antoine : Les cours d’allemand et de biologie en allemand.

Luka : Les cours de français !

Avez-vous prévu de vous revoir ?

Antoine : Oui, j’aimerais bien.

Luka : Oui mais ce n’est pas encore organisé.

Son professeur Jean-Marie Munier souligne l’importance de la mobilité pour un apprentissage plus naturel, moins contraignant de la langue. Il a pu déjà constater que les élèves du programme Schuman avaient plus d’aisance à l’oral et plus de vocabulaire.

Le Proviseur Emmanuel Marchal a accueilli chaleureusement Luka dans son établissement, conscient de l’importance des échanges internationaux tant pour les mobilités individuelles que collectives.