Le groupe scolaire Georges de la Tour (Meurthe-et-Moselle), met en place un partenariat avec une école canadienne


Adrienne Fehr, directrice-adjointe de Saint-Gérard, un établissement canadien de Grande Prairie qui compte 800 élèves, de la maternelle au collège, s’est rendue début avril à l’école Georges de la Tour à Seichamps pour une semaine en job-shadowing (observation de classe). Au fur et à mesure des jours qui passaient, elle a découvert le fonctionnement de l’école, l’organisation des classes et elle a rencontré tous les enseignants.

Le dernier jour, dans la classe de CE1, elle a échangé avec les élèves, leurs parents et les enseignants, avec pour objectif d’établir un partenariat entre les deux établissements.

« Nous allons bâtir le projet et commencer le partenariat à la rentrée prochaine », précise la directrice de l’école Georges de la Tour, Florence Bruyère. « C’est un beau projet qui nous ouvre vers une grande richesse culturelle et intéressante pour la pratique de l’anglais en situation réelle ».

Avec cinq classes déjà volontaires côté français, nul doute que ce projet, accompagné par la DAREIC, sera un franc succès !