El día de los muertos


A l’approche de la toussaint, l’assistant mexicain Daniel León, affecté au lycée Poncelet de Saint-Avold, a souhaité partager avec les élèves de terminale spécialité espagnole une tradition de son pays et ainsi leur faire découvrir « el día de los muertos ». Grâce au film Coco cette coutume n’est pas totalement inconnue des jeunes français mais Daniel souhaitait aller plus lien et mettre en perspective notre vision européenne de la mort en la confrontant avec celle beaucoup plus festive au Mexique. En effet alors que les Européens pleurent leurs défunts, les Mexicains estiment que les personnes continuent d’exister tant que quelqu’un continue à penser à elles.

Daniel a tout d’abord proposé aux élèves des activités autour de cette tradition (travail du lexique des différents objets présents sur l’autel, jeu sur la symbolique de chaque objet). Les élèves ont ensuite étudié des calaveras literarias (poèmes ayant la mort pour personnage principal) et se sont livrés individuellement à la rédaction de huit vers en imitant les modèles présentés.

Enfin tous les élèves ont eu pour travail maison de décorer una calavera et de rechercher ou fabriquer un objet traditionnel et constitutif de l’autel (réalisation du pan de muertos ou de fleurs de cempasúchil, collecte de bougies ou d’offrandes telles que des fruits pour les adultes ou des jouets pour les enfants, choix de photos de célébrités mexicaines décédées…).

C’est au CDI, afin que tous les membres du lycée Poncelet puissent y avoir accès et en profiter, que el altar a été monté par les élèves guidés pas à pas par Daniel qui, pour parfaire la réalisation, a accroché el papel picado rapporté de son pays. Une fiche explicative de la tradition réalisée par les élèves a également été mise à la disposition de tous.